Free Delivery over $75 + Free Returns

Buy Now Pay Later

Hypoallergenic Formulas

Clinically Proven

chevron_left chevron_right

L'hydratation hivernale: comprendre et protéger notre peau.

L'hydratation hivernale: comprendre et protéger notre peau.

Par :
Dre. Emilie Bourgeault
, BSc. MD FRCPC, Dermatologue
Serge Yelle
, PhD Physiologie Végétale, Directeur Général, IDC Dermo
Lionel Ripoll
, PhD, Cosmétologie  - Département des sciences fondamentales Université du Québec à Chicoutimi

Pourquoi l’hiver est si rude et difficile pour notre peau? Comment l’aider à affronter un nombre impressionnant d’agressions et de changements en hiver? Ça débute par comprendre ce qu’elle doit affronter, à tous les jours et à tous les hivers.


IDC DERMO collabore avec des experts pour mieux comprendre la peau et sa réalité. 

La période hivernale au Québec est marquée par une baisse importante de la température et de l'humidité, deux facteurs qui exercent une influence considérable sur notre peau. En effet, la chute de température entraîne avec elle une diminution de l'humidité ambiante. Ces baisses impactent directement la capacité de la peau à retenir l'eau.

 

Normalement, la couche la plus externe de la peau, la couche cornée, agit comme une barrière contre la perte d'hydratation. Elle est composée de cornéocytes étroitement liés et entourée de lipides naturels, qui aident à maintenir l'hydratation de la peau. En hiver, cette barrière est affaiblie en raison de l'air sec, ce qui conduit à une augmentation de la perte insensible en eau (PIE). La PIE est un processus naturel où l'eau s'évapore de la surface de la peau, mais lorsqu'elle est accélérée, elle entraîne une déshydratation et une diminution de l'élasticité de la peau.  Cette déshydratation n'est pas seulement un problème de surface. Elle affecte la fonction des cellules cutanées en profondeur, notamment les kératinocytes. Ces cellules sont essentielles au maintien de l'intégrité structurelle et à la fonction barrière de la peau. Sous l'influence de l'air sec, les kératinocytes subissent un stress osmotique, ce qui affecte leur capacité à se diviser et à se renouveler correctement.

 

De plus, le vent glacial et les températures sous zéro qui caractérisent l'hiver québécois viennent perturber de manière significative la couche lipidique de la peau. Cette fine armure préserve l'hydratation et protège contre les agressions extérieures. Les lipides cutanés, constitués principalement de céramides, de cholestérol et d'acides gras essentiels, forment la matrice intercellulaire du stratum corneum, la couche la plus externe de la peau. Ils jouent un rôle fondamental dans la rétention d'eau et dans le maintien de la flexibilité et de l'intégrité de la peau.

 

L'exposition au froid entraîne une vasoconstriction, une réduction du flux sanguin à la surface de la peau, limitant ainsi l'apport en nutriments et en oxygène. Cette réaction corporelle naturelle, destinée à préserver la chaleur corporelle, peut compromettre la synthèse des lipides cutanés et la capacité de la peau à se protéger contre les agressions extérieures. La peau peut donc devenir plus sensible et fragile.

 

Les basses températures affectent également la composition des lipides cutanés, rendant les acides gras plus saturés et moins fluides, ce qui peut perturber la fonction de barrière, l'homéostasie de la peau et le transport des nutriments. De plus, l'environnement sec et froid perturbe l'activité des enzymes responsables de la desquamation naturelle de la peau, conduisant à une peau rugueuse et terne.

 

Le vent, quant à lui, agit comme un catalyseur de l'évaporation, augmentant la perte insensible en eau (PIE). Cette évaporation accélérée peut déshydrater la peau et exacerber la détérioration des lipides de surface, provoquant des problèmes de peau tels que sécheresse, desquamation et parfois même dermatite atopique. De plus, le vent peut charrier des polluants et des allergènes qui, en s'attaquant à une barrière cutanée affaiblie, peuvent induire des réactions inflammatoires et accentuer la sensibilité cutanée.

 

Une exposition prolongée au froid peut épuiser la peau et nuire à ses fonctions de défenses, de réparation et de renouvellement.  

 

L'utilisation de produits cosmétiques enrichis en lipides identiques à ceux de la peau, tels que les céramides, les acides gras et le cholestérol, peut aider à rétablir la barrière lipidique. Cela souligne l'importance de soutenir la peau avec des stratégies de soins externes. L’application de crèmes protectrices et nourrissantes peut compléter et renforcer les défenses intrinsèques de la peau et l’amener  à réactiver les 3 mécanismes impliqués dans l’hydratation de la peau, soit la création, la diffusion et la rétention des molécules d’eau.  

 

En résumé, les changements de température et d'humidité en hiver représentent un défi considérable pour la peau. Ces changements environnementaux entraînent une perturbation de la barrière cutanée, une augmentation de la perte d'hydratation, et un impact sur la régulation cellulaire et moléculaire de la peau. Supplémenter sa peau avec des soins représente donc l’une des façons de reprendre le contrôle et d’aider sa peau à passer à travers ces mois riches en agressions cutanées. 

IDC AU SERVICE DE L'HYDRATATION CUTANÉ  

Par
Nancy Labonté – Spécialiste, soins de la peau et cosmétiques chez IDC DERMO
Lionel Ripoll, PhD, Cosmétologie  - Département des sciences fondamentales Université du Québec à Chicoutimi

Chez IDC DERMO, nos formulations contiennent des ingrédients innovants minutieusement sélectionnés pour offrir une hydratation optimale et protéger la peau contre les agressions du froid. Les soins hydratants IDC sont développés, testés et fabriqués sous contrôle dermatologique et reconnus pour réactiver la création, la rétention et la diffusion des molécules d’eau dans la peau, et ce à travers les différentes couches de l’épiderme. 

 

Outre les céramides, les acides gras essentiels et le cholestérol, ingrédients primordiaux à la santé et l’hydratation de la peau, et ingrédients utilisés par IDC DERMO, d’autres ingrédients sont utilisés afin d’offrir plus de bénéfices, de résultats et de santé à la peau. 

 

Voici quelques-uns de ces ingrédients.  Fournir une bonne alimentation hydrique à la peau via le choix de nos sérums et de nos crèmes peut faire une grande différence sur la façon que notre peau se comporte en hiver.

 

AcquaCell : Un complexe hydratant naturel qui associe l'eau, la glycérine et les extraits de fruits riches en antioxydants tels que la pastèque, la pomme et la lentille. Ces extraits, associés au lactate de sodium et au PCA de sodium, agissent en synergie pour augmenter l'hydratation immédiate de la peau et renforcer la rétention d'eau au sein des couches épidermiques. En aidant à réduire la PEI, Acquacell aide à maintenir la souplesse et la résilience de la peau dans des conditions hivernales.

 

Acide Hyaluronique : Un puissant agent hydratant capable de retenir jusqu'à 1000 fois son poids en eau. L'acide hyaluronique se lie à l'eau dans les couches cutanées, limitant ainsi la PIE. Il forme une barrière hydratante sur la surface de la peau qui prévient la perte d’hydratation due au vent et au froid, tout en lissant les ridules dues à la sécheresse.

Pentavitin : Un complexe de saccharides qui s'attache fermement à la kératine de la peau et maintient l'hydratation. En ciblant les couches supérieures de l'épiderme, PENTAVITIN® renforce la fonction barrière de la peau et aide à préserver l'intégrité des lipides cutanés, essentielle pour se défendre contre les basses températures et le vent.

 

Lipobelle Glacier : encapsule l'eau de glacier dans des liposomes de lécithine, permettant une pénétration profonde et un apport hydrique aux couches inférieures de l'épiderme. Ce système de livraison avancé assure que l'hydratation est acheminée là où elle est le plus nécessaire, tout en protégeant la peau du stress thermique, préservant ainsi l'élasticité et la fonction de barrière.

 

Extrait de Jojoba : L'extrait de jojoba imite les lipides naturels de la peau, offrant une protection supérieure et une réparation des membranes lipidiques endommagées par le froid. En s'intégrant à la barrière lipidique de la peau, il aide à réguler l'hydratation et à prévenir la perte d'humidité, tout en offrant un effet apaisant et adoucissant qui est particulièrement bénéfique dans les climats froids.

 

Ces ingrédients ne sont que quelques exemples de la complexité et de l’unicité des formulations IDC DERMO.  Ensemble, avec les acides gras  essentiels, les céramides et le cholestérol, ces ingrédients travaillent en harmonie pour offrir à la peau une hydratation complète, de la surface aux couches les plus profondes.

 

Fournir à la peau des ingrédients hydratants va au-delà de fournir de l’eau et du confort. Un soin dermocosmétique hydratant formulé avec des ingrédients clés et testés sous contrôle dermatologique permettra de renforcir la barrière cutané et l’élasticité de la peau, tout en augmentant le renouvellement cellulaire et les fonctions de défenses et de réparation de la peau.  Choisir un soin hydratant IDC DERMO c’est offrir de réels résultats, sans compromis. 

 

 

 

by INFO Idc – March 21, 2024